tml> cheval de troie

Le cheval de troie


Un cheval de troie (trojan) est un programme malicieux qui se donne une fausse image pour paraître utile. Ils sont répandus partout sous le prétexte d’être une logiciel de routine pour persuader la victime à installer celui-ci sur son ordinateur. Ce nom, cheval de troie, a été dérivé par l’ancienne histoire grecque contenant le cheval en bois utilisé pour attaquer furtivement la ville de Troie.

Ici le payload peut être n’importe quoi, habituellement c’est une forme de backdoor qui permet au attaquent non autorisé d'accéder à l’ordinateur infecté. Ces trojans donnent également la possibilité aux attaquants d’accéder aux informations personnelles d’un utilisateur tels que l’adresse ip, les mots de passe et données bancaire. Ils sont souvent utilisés pour installer de keylogger dont on parlera expliquera le fonctionnera plus moins.

Les trojans sont considérés comme un des malwares les plus dangereux, particulièrement ceux qui sont fait pour voler les informations financières des utilisateurs. Certains type de trojan font également croire qu’ils détruisent les malwares sur un system ou font justement le contraire, ils en rajoutent.

Les agences gouvernementales et les gouvernements eux-même développent ce type de malware. Par exemple, le FBI et la NSA. Les noms de trojans tels que Magic Lantern, FinFisher, WARRIOR PRIDE, Netbus, Beast, Blackhole exploit kit, Gh0st RAT, Tiny Banker Trojan, Clickbot.A et Zeus ont tous causé d’énorme dégâts sur les systèmes informatique. Sur les smartphones les malware existe aussi, en 2015 la découverte de Shedun a eu lieu qui est l’un des malwares qui cible les appareils mobiles.